Dépoussiérons les catalogues des géants de la distribution d’articles et équipements de sport

Une toute récente étude menée par la sociologue Catherine Louveau pour le collectif Egal Sport montre les lacunes dans la représentation des femmes et des filles dans les catalogues des quatre distributeurs majeurs de la rentrée 2017-2018 : Décathlon, Go sport, Intersport, Sport 2000. Peu de présence féminine et cantonnée en grande partie aux activités usuellement considérées comme « féminines ». Nous vous rassurons, il n’y a pas non plus de présence masculine à la danse et au yoga.

Pourtant, que ce soit sur les terrains de pratique amateur ou chez les professionnels, les féminines occupent aujourd’hui de plus en plus le terrain. Les fédérations sportives le plus traditionnellement masculines se féminisent et les compétitions professionnelles féminines occupent de plus en plus l’espace médiatique avec de belles audiences. Il y a autant de françaises que de français qui pratiquent des activités sportives au moins deux par semaine.

Les plus grands acteurs de la distribution des articles de sport tardent à suivre cette tendance et restent ancrés dans un marketing produit, en ce qui concerne les catalogues, dictés par une représentation des pratiques sportives de terrain révolues.  Ce changement devra même apparaître comme une évidente opportunité économique qu’il faudra exploiter pour ces géants de la distribution.

 

L’intégralité de l’étude est disponible sur http://www.egalsport.com/app/download/9467040/Enseignes+sports.pdf

 

 

You Might Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *