Des mesures fortes pour le sport en Grande Bretagne

Un récent article de la BBC intitulé « Funding warning for sports governing bodies under new gender diversity code » explique les sanctions financières qui pèsent sur les fédérations sportives anglaises et autres organismes sportifs en cas de non respect de la diversité des genres, mais pas que…

 

Un Code référence

A vrai dire, le nouveau Code de gouvernance composé de 64 pages [A télécharger ici]   couvre d’autres piliers au-delà de la diversité des genres.

Fin 2015, le gouvernement britannique annonce la nécessité d’un nouveau code pour mettre en place sa stratégie « Sporting Future » [A télécharger ici]  . A la suite de cette annonce plusieurs consultations ont eu lieu sous la direction de « UK Sports » avec quelques 200 organisations : 98% d’entre elles voulaient plus de transparence et 78% plus de diversité. Une des mesures de d’évaluation de cette stratégie sera sans doute de faire mieux à Tokyo qu’à Rio lors des jeux olympiques et paralympiques.

« UK Sports » qui abrite « Sport England » dont l’un des principaux mandats est l’allocation des fonds publics et des revenus de la loterie nationale au financement du sport, a donc émis ce nouveau Code avec une règle de mixité des genres à hauteur de 30% de femmes dans les conseils d’administration. Le contenu du nouveau Code envoie un message clair et fort autour de quatre piliers : diversité, transparence, responsabilité et intégrité financière. De plus, il vaut pour tous les organes – dont fédérations sportives – qui sollicitent des financements publics à partir d’avril 2017. L’application de ces piliers est obligatoire sous peine de sanctions financières et sera contrôlée lors d’audits annuels. Ce nouveau Code sera mis en application pour le nouveau cycle de financement 2017-2021.

 

Le cas de la Football Association (FA)

« Sport England » et « UK Sports » ont respectivement attribué  493 et 350 millions de livres pendant le cycle olympique 2013 et 2017 à des clubs, des organes de charité et des fédérations sportives. La « Football Association » qui avait déjà reçu des avertissements en juillet de la Ministre des sports a reçu à elle seule 30 millions de livres de financements publics: Or, la FA ne compte qu’une seule femme dans son conseil d’administration. Si la FA ne se plie pas au nouveau Code, elle pourra subir des sanctions financières mais également voir sa probable candidature à la coupe du monde 2030 bloquée.

Ruth Holdaway, directrice générale de l’influent « Women in Sport » a très justement déclaré “Si le sport veut continuer à être financé par des fonds publics, il doit refléter le public qu’il sert« .

 

Ça bouge au Royaume-Uni : une réelle volonté nationale pour la représentativité des femmes dans le sport :

Plusieurs récents événements convergent en ce sens : factuellement, la délégation britannique féminine a autant brillé que la masculine aux jeux olympiques de Rio. Vient ensuite la récente confirmation par British Cycling des allégations de sexisme portées par Jess Varnish à l’encontre de Shane Sutton écarté: [Rappel de l’affaire ici]. On notera également les avertissements émis cet été par la Ministre des sports Tracey Crouch à l’égard de la Football Association. Enfin, on a pu apprécier la très belle et chargée semaine du sport dédiée aux femmes qui a eu lieu juste après les Jeux Olympiques de Rio : http://sport-universelle.org/la-semaine-du-sport-feminin-au-royaume-uni/.

 

Et en France?

Comme le déclarait Catherine Louveau, sociologue et professeur en Staps lors d’une interview : « Les démarches volontaristes sont désormais nécessaires ; les lois et textes existants, incitatifs voire anti-discriminations doivent être appliqués sous peine de sanctions ». Coté français, rappelons la loi du 4 août 2014 pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes; mais attendons la fin du cycle des réélections au sein des fédérations sportives pour faire le point.

 

You Might Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *