Définition

Le(la) kinésithérapeute du sport joue un rôle essentiel dans la récupération des sportifs de haut niveau. Il(elle) doit soigner, soulager et rééduquer ses patients, pour se faire il est en relation avec le médecin, l’entraineur et les préparateurs physiques. 3/4 des kinés exercent soit en profession libérale, soit comme salarié d’un cabinet ou d’un centre de soins privés.

Formation

Suite à l’obtention d’un BAC S, plusieurs formations sont disponibles pour accéder à ce poste :

  • Après le concours PACES (première année commune aux études de santé) ou après une année d’école préparatoire il est possible d’intégrer des instituts de formation en masso-kinésithérapie dans toute la France afin d’obtenir un diplôme d’état en 4 ans.
  • Après avoir obtenu le diplôme d’état de kinésithérapie général, les universités ou les établissements privés propose une spécialisation dans la filière sport : diplôme d’université (DU) en kinésithérapie du sport de Bordeaux Segalen, Lille II…

Profil                                             

Les savoir-être essentiels que l’on doit posséder pour ce poste : Patience, bon mental, compétences relationnelles, disponible et à l’écoute, sens du contact, passionné de sport

Savoir et Savoir-faire : milieu du sport, pathologies sportives (musculaires, articulaires, tendineuse), préparation physique, physiologie et électrothérapie adaptées aux sports, chronobiologie, nutrition

Combien gagne un(une) kinésithérapeute du sport ?

Le salaire peut varier entre 1700 et 3000 euros bruts par mois dans le secteur public. Dans le secteur privé cela dépend du nombre d’heures, des clients, des charges, cela peut varier entre 3000 et 3500 euros par mois.