Définition 

Le(la) nutritionniste ou diététicien(ne) du sport a pour rôle principal de préconiser un régime et une alimentation adaptée au sportif en fonction de son activité physique afin d’obtenir et de conserver une bonne hygiène de vie et d’optimiser ses performances en ayant l’apport énergétique suffisant.

Il ou elle travaille généralement avec les médecins, l’encadrement technique et l’entraîneur des sportifs.

Le(la) nutritionniste sportif peut exercer dans un hôpital, en cabinet, dans un club de sport ou au sein de fédérations sportives.

Formation

2 formations en 2 ans sont possibles pour accéder à ce métier :

  • Le BTS diététique accessible sur dossier et entretien selon les résultats scolaires et la motivation du candidat après l’obtention d’un bac S, techno STL, STMG ou ST2S.
  • Le DUT génie biologique option diététique également accessible sur dossier après un Bac S, STL, ST2S (Sciences et technologies de la santé et du social), STAV (sciences et technologies de l’agronomie et du vivant), STAE (Sciences et Technologies Agronomie et Environnement) ou STPA (Sciences et Technologies du Produit Agro-alimentaire). L’inscription est possible sur le portail Admission Postbac.

Profil                                             

Les savoir-être essentiels que l’on doit posséder pour ce poste : Compétences relationnelles, disponible et à l’écoute, organisé

Savoir et savoir-faire : milieu du sport, nutrition, physiologie, diététique, biologie

Combien gagne un(une) nutritionniste du sport ?

Le salaire peut varier du SMIC pour les débutants à 5000 euros par mois pour les plus expérimentés, toujours en fonction de la structure dans laquelle il/elle exerce.